Le souvenir de

l'espace

domestique

700.png

Installation : Le souvenir de l'espace domestique

2015 

Je suis sensible à la forme de l’espace dans lequel nous vivons. Et je m’interroge sur la domestication de la plante qui vit dans la terre en pot dans un espace visible et délimité dont la forme précise se crée à partir de la racine. « S’enraciner » signifie s’établir, reconnaître un lieu d’appartenance. On peut se retrouver facilement nous-même dans une plante domestique. J’ai commencé à dessiner les espaces de la maison. De la cave au grenier, la serre, les meubles comme le tiroir, le lit, les coffres et les armoires... J’ai mis différentes plantes dans les espaces pour montrer les différents souvenirs de l’espace. Je refais les dessins par la gravure parce que l’impression forme aussi son espace avec la plaque et l’encre. Ça me touche beaucoup.

Puis, j’ai fait des cadres comme pour les photos de souvenirs qui se placent sur la petite table dans la maison. J’ai continué à faire le cadre pour former une maison. En haut, la plante vivante se plante dans un souvenir de l’espace des humains. En bas, la plante morte est plantée dans un souvenir d’espace de la plante et se reflète dans un miroir. Les souvenirs de l’espace sont toujours réels ou irréels dans notre vie.

Video - Installation 

Video : Bai LEE

Montage : Yannick CANDIN

2015